Home / Mes évènements / Impact mondial des nouvelles recommandations européennes et américaines sur l’hypertension : une perspective Libanaise

Impact mondial des nouvelles recommandations européennes et américaines sur l’hypertension : une perspective Libanaise

 Sous le patronage du ministre de la Santé publique Dr. Jamil Jabak, la Faculté de Médecine à l’Université Saint-Joseph (USJ) et le service de Cardiologie de l’Hôtel-Dieu de France (HDF), en collaboration avec Sanofi, ont organisé une conférence de presse intitulée «L’impact mondial des nouvelles recommandations Européennes et Américaines sur l’hypertension : une perspective Libanaise ».

Marquant la Journée mondiale contre l’hypertension, l’évènement a mis en exergue les nouvelles recommandations sur l’hypertension par l’Association Américaine de Cardiologie/ Société Américaine de Cardiologie et par la Société Européenne de Cardiologie/ Société Européenne d’hypertension, publiées en 2017 et 2018 respectivement. Les nouvelles recommandations ont introduit des nouveautés significatives ayant un impact important sur la prévalence et le taux de contrôle de l’hypertension dans le monde. Toutefois, les divergences entre ces recommandations ont posé d’importants défis pour les pays en dehors des États-Unis et de l’Europe, surtout là où il n’existe pas de recommandations locales sur l’hypertension, comme c’est le cas au Liban.

Présidée par le professeur Mohamad Haidar, représentant du Ministre de la Santé Publique Dr. Jamil Jabak, le professeur Roland Tomb, doyen de la Faculté de Médecine à l’USJ, par le professeur Antoine Sarkis, président de la Société Libanaise de Cardiologie et par le professeur Rabih Azar, Chef du service de Cardiologie à l’HDF, la rencontre a discuté des nouveautés d’une perspective Libanaise. La Société de Cardiologie fait face au dilemme de savoir quelles recommandations suivre, surtout que de nombreux cardiologues Libanais ont suivi des formations avancées soit aux États-Unis, soit en Europe.

Les nouveautés couvrent trois points principaux. Premièrement, la définition de l’hypertension par les recommandations Américaines est devenue de 130/80 mm Hg et au-delà, alors que les recommandations Européennes maintiennent la définition de l’hypertension à 140/90 mm Hg et au-delà. La deuxième nouveauté est dans la définition du contrôle. Les recommandations Américaines préconisent d’atteindre une pression artérielle inférieure à 130/80 mm Hg pour tous les patients, alors que les recommandations Européennes préconisent une valeur de moins de 140/90 mm Hg en

fonction des situations, avec l’objectif de descendre en dessous de 130/80 mm Hg pour les patients ayant moins de 65 ans. Enfin, les deux écoles recommandent l’utilisation d’une thérapie combinée en une seule pilule comme traitement de première intention pour les patients ayant une pression artérielle de plus de 140/90 mm Hg.

De son côté, le professeur Antoine Sarkis, président de la Société libanaise de Cardiologie, a expliqué : « Nous poussons les autorités Libanaises à évaluer l’impact de ces recommandations sur la prévalence et le contrôle du taux d’hypertension. Sur base des dernières études nationales conduites en 2015 à l’USJ et à l’HDF, une personne sur trois est atteinte d’hypertension au Liban. Seuls 50% des patients suivent un traitement et seule la moitié de ces patients suivant un traitement a leur pression artérielle contrôlée. Cela signifie que la pression artérielle n’est contrôlée que sur un patient sur quatre. L’étude a opté pour 140/90 mm Hg comme définition de l’hypertension et pour une définition du contrôle visant à réduire la tension artérielle à moins de 140/90 mm Hg. Aujourd’hui, avec la différence de définition entre les recommandations Américaines et Européennes, nous avons besoin de réévaluer la situation locale afin de nous mettre d’accord sur la définition de l’hypertension à partir d’une perspective locale, cette décision ayant un impact majeur sur l’ensemble du système de santé ».

Commentant la nouvelle étude, le professeur Rabih Azar, Chef du service de Cardiologie de l’HDF, a expliqué : « En fonction des résultats de l’étude menée en 2015, si nous décidons d’appliquer la nouvelle définition Américaine de l’hypertension au Liban, la majorité des Libanais serait considérée comme souffrant d’hypertension. Prenant en considération notre « culture », nous sentons que cela aurait paradoxalement pour effet de banaliser la maladie, parce que ‘Tout le monde en souffre’. Les chiffres nous montrent ainsi que 58% de la population serait considérés comme atteinte d’hypertension, 68% des hommes et 45% des femmes. De plus, identifier les individus avec une pression artérielle entre 130-139 mm Hg et/ou 80-89 mm Hg dépasse nos ressources limitées ; même si nous réussissons à les convaincre de suivre une thérapie, cela n’aboutirait pas en des résultats cardiovasculaires significatifs ».

Le professeur Azar a conclu : « C’est pourquoi, à ce stade, au Liban, il est préférable de suivre les recommandations Européennes et de définir l’hypertension à 140/90 mm Hg et au-delà, et de focaliser sur le court terme sur ceux qui ne sont pas conscients d’être atteints d’hypertension, de les pousser à faire un diagnostic et de les mettre sous traitement, afin de contrôler leur pression artérielle et d’éviter des complications indésirables».

User Rating: Be the first one !

About Carole

Check Also

المركز الطبي في الجامعة الأميركية في بيروت يحتفي بإنجازات برنامج زرع نقي العظم برنامج BMT قام بألف عملية زرع نقي العظم، 80%من المرضىالبالغينو20%من الأطفال

بيروت في6أيلول2019: إحتفى المركز الطبي في الجامعة الأميركية في بيروت بإنجازٍ مميز، تمثل في تخطي …

المنتج الجريء، رائد سنان

رغم يفاعة سنه،فهو من الأشخاص الناجحين في مجالهم، والمبيعات على شباك التذاكر تشهد بذلك. التقيته …

جدار الصوت إخراج احمد غصين يلقي استحسان ملفت في مهرجان البندقية

عرض بعد ظهر امس الأحد الأول من ايلول (سبتمبر) الفيلم اللبناني “جدار الصوت” إخراج احمد …

حبكة دعائية ذكية من شركة “مياهنا” تحقق 46 مليون ظهورلدعمالحفاظ على المياه في الأردن

قدم ملايين المواطنين الأردنيينوآلاف المؤسسات الأردنيةدعمهملقضية الحفاظ على المياه في المملكة،وذلك بعد إطلاق حملة دعائية …

Les tendances vestimentaires automne-hiver 2019-2020

La Fashion Week automne-hiver 2019-2020 à peine achevée, que les experts de la mode ont commencé à …

l’alcool ennemi #1 du foi!

Aujourd’hui, j’ai choisi de  vous parler de l’alcool-dépendance car je remarque que le nombre d’alcoolique …

American Express Moyen-Orient célèbre 60 ans de partenariat avec l’hôtel Le Bristol Beyrouth

(Beyrouth – Liban, 22 Juillet 2019) : American Express Moyen-Orient et l’hôtel Le Bristol Beyrouth ont …

Une question se pose!

Ce cliché a été pris au moment où un homme décapite un autre alors qu’un …

Échange entre les femmes du Liban et de l’Arménie dans le travail agricole rural et le marketing.

  Tyr, 12 juillet 2019 – Le Fonds des Nations Unies pour l’égalité entre les …

Ouverture de Bee Mart à Jbeil

Roy Sfeir expose au Liban

Roy Sfeir expose au Liban. C’est la toute dernière nouvelle du monde artistique. Le peintre, …

Rocketman; le film biographique D’Elton John

« Rocketman » est un film musical biographique basé sur la vie du musicien Elton John et …

Le cancer; une maladie qui ravage des centaines de milliers chaque année

Tous les types de cancer prennent naissance dans nos cellules. Notre corps compte des milliers …

Fantasme, fantôme de notre vie intérieure

Bonjour Docteur, Depuis mon mariage, il y a 3 ans, je souffre d’un problème avec …

Recette vegan; la cream cheese

Pour cette délicieuse entrée, il nous faut : 400g de yaourt de soja nature non sucré. …

Les merveilles de Barcelone; les casas de Gaudí

Pendant très longtemps, les architectes ont privilégié la symétrie, les angles, les proportions parfaites, Du …

La Commission nationale pour les femmes libanaises présente le Plan d’action national pour le Liban sur la résolution 1325 du Conseil de sécurité des Nations Unies sur les femmes, la paix et la sécurité, sous le haut patronage de Son Excellence le Premier Ministre Hariri au Grand Sérail

Jeudi 20 juin 2019 (NCLW, Nations Unies) – Alors que le gouvernement libanais s’apprête à …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *