Home / Mon exposition / Créations en Urgence

Créations en Urgence


Créations en Urgence s’est donné pour mission de soutenir les artistes et intellectuels de toutes disciplines qui ont dû abandonner leurs outils de création après avoir quitté leur pays dans des conditions d’urgence absolue (guerre, répression politique, discrimination sexuelle, catastrophe naturelle, etc.) et qui ne bénéficient pas d’aides publiques ou sont
dans l’attente de celles-ci.
Nous apportons une aide matérielle et financière à ces artistes et œuvrons à les mettre en relation avec des donateurs, des structures de création et de diffusion ainsi qu’avec d’autres artistes pour un parrainage artistique ou le partage d’espaces de travail.
Le choix de financement de Créations en urgence repose sur la confiance que nous plaçons dans la capacité des citoyens à créer des réseaux d’entraide et de solidarité. Considérant en effet que les gouvernements contribuent (in)directement à ces déplacements forcés de
populations, nous avons décidé de ne pas solliciter de fonds publics
Nous souhaitons susciter progressivement un mouvement d’ampleur internationale en rassemblant autour du projet une « grande famille » déterminée, comme nous, à favoriser la poursuite de la pratique artistique et de la création à un moment où le besoin d’expression est primordial pour vivre ou survivre.
Pour réaliser sa mission, l’association accepte les donations de la société civile et en appelle aux mécènes. Elle accepte les dons d’œuvres dont la vente financera le mouvement à l’occasion d’événements artistiques.
Notre Philosophie Les mouvements migratoires ont toujours existé, tant pour les humains que pour les espèces naturelles, un phénomène que le contexte de mondialisation galopante n’a fait qu’accentuer. Aujourd’hui, ces mouvements – principalement Sud-Nord – figent une
représentation du migrant de plus en plus négative.
Cette vision de l’Autre, nourrie par des discours politiques dans lesquels la rhétorique de la peur et de l’envahissement sont régulièrement mobilisées, alimente quotidiennement une représentation erronée.
Elle creuse le fossé entre les individus et les cultures en prônant une concurrence exacerbant des catégories supposées supérieures, inférieures, fortes ou faibles, etc. Nous préférerons donc au terme de « migrant » (pour éviter toute confusion même si nous croyons que ce terme est lié à la nature) celui de « visiteur » : en fin de compte, ne sommes
pas, toutes et tous en visite sur cette terre ?

User Rating: Be the first one !

About Carole

Check Also

Ayman Baalbaki et la crise au Moyen-Orient.

En naviguant sur l’internet à la recherche du nom d’un grand peintre libanais du siècle …

Ahmad Kleige à la galerie Janine Rubeiz

Ahmad Kleige expose à la galerie Janine Rubeiz , c’est la dernière nouvel artistique beyrouthine. …

Roy Sfeir expose au Liban

Roy Sfeir expose au Liban. C’est la toute dernière nouvelle du monde artistique. Le peintre, …

Les nouvelles technologies au service de l’Art

Les avancées technologiques des dernières décennies ont profondément changé les bases mêmes de notre mode de vie, …

Alphonse Mucha, au musée du luxembourg

L’Art nouveau est un style artistique qui se développe dès la fin du XIXe siècle, …

Galatea : une vraie poésie en mouvement

Galatea :une vraie poésie en mouvement

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *